Les Femmes Invisibles

Forum d'informations et de discution, de l'association Le Soleil Blanc pour femmes en détresse
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maris, femmes et argent : une histoire mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claudine
Admin
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 64
Localisation : Sartrouville
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Maris, femmes et argent : une histoire mouvementée   Ven 13 Juil - 12:13

Les femmes mariées ont dû attendre la loi du 13 juillet 1965 pour acquérir l'autonomie financière. Un droit parfois bafoué, encore aujourd'hui.


ELLE S'EN souvient comme si c'était hier. « Vous n'avez pas le droit à un chéquier » : c'est ce que Rosemonde Pujol s'est entendu dire par la Société générale en 1962. Cette résistante, militante du droit des femmes, ancienne journaliste économique à France Inter et au Figaro a dû plaider sa cause auprès du directeur de sa banque pour obtenir le précieux chéquier à son nom ! Elle s'était pourtant mariée sous le régime de séparation des biens, qui lui donnait accès à un compte sans autorisation de son mari, une situation atypique dans les années 1950-1960. Cette anecdote, d'une grande banalité à l'époque, a eu lieu quelques années avant la loi du 13 juillet 1965 sur l'émancipation financière des femmes. Cette réforme des régimes matrimoniaux a donné aux femmes tous les pouvoirs de gestion sur leurs biens propres et le droit d'exercer une activité professionnelle sans autorisation de leur mari. Une loi plus importante encore que l'ordonnance de 1944 sur le droit de vote des femmes, selon Rosemonde Pujol. « Cette loi refond le Code de Napoléon 1er qui privait les criminels, les débiles mentaux et les femmes mariées de leurs droits juridiques », rappelle-t-elle.


« Les privations de la guerre »


Et pourtant, malgré la loi, certaines femmes ne disposent toujours pas de ce droit élémentaire, 42 ans plus tard. « Il existe toujours des femmes privées de la gestion de l'argent du couple, aussi bien dans les milieux aisés que dans les milieux défavorisés », assure Isabelle de Rambuteau, présidente du Mouvement mondial des mères (MMM) en France. Mme B., femme au foyer et mère de cinq enfants, n'a ainsi jamais su exactement combien gagnait son riche mari. Ce dernier lui a fait signer leur feuille d'impôt en cachant la case où est inscrit son revenu annuel. Son époux lui donne de l'argent tous les mois et réclame en contrepartie la liste précise des dépenses qu'elle effectue pour le ménage et pour elle-même. À 80 ans, elle vient d'avoir sa première carte bancaire !


Mme C., femme de ménage, mariée à un artisan en bâtiment et mère de trois enfants, n'a de son côté pas eu son mot à dire lors de la vente de la maison du couple, dans le Gers. Son mari lui a tendu le contrat de vente sans explication pour qu'elle le signe. Sous les coups, elle n'a eu d'autre choix que celui d'obtempérer. « Le plus souvent, les femmes qui vivent dans ces conditions n'en parlent pas car elles ont honte », note Isabelle de Rambuteau. Et les maris ? « Les plus âgés peuvent avoir ce rapport à l'argent car ils ont été traumatisés par les privations de la guerre. D'autres, plus jeunes, ont peur car ils ont vu leurs parents souffrir du chômage. » Rapport de domination, la privation de droits financiers peut ainsi s'accompagner de violences physiques. Des situations fréquentes, selon Marie Bellanger, responsable du 3919, service d'écoute des violences conjugales : « Nombre de femmes battues n'osent pas quitter leur mari ou porter plainte, car ces derniers organisent leur dépendance financière. »

(source Le Figaro)

_________________

Présidente de l'association HSF/Le Soleil Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesfemmesinvisibles.exprimetoi.net
 
Maris, femmes et argent : une histoire mouvementée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les femmes cougars.
» L'histoire du Mont Saint-Michel
» Les Femmes du 6ème étage
» Maris, continuez à aimer vos femmes, comme le Christ aussi a aimé la congrégation. — Éph. 5:25.
» histoire de cocu...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Femmes Invisibles :: Femme en danger :: Les actualités - Vos réactions !-
Sauter vers: