Les Femmes Invisibles

Forum d'informations et de discution, de l'association Le Soleil Blanc pour femmes en détresse
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le 39.19 : "un point de départ"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claudine
Admin
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 64
Localisation : Sartrouville
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Le 39.19 : "un point de départ"   Sam 28 Juil - 11:48

Violence conjugale Info, cette ligne de téléphone écoute les femmes victimes de violences conjugales depuis quatre mois. A raison de 80 appels traités par jour pour 200 reçus, ce nouveau numéro, le 3919, donne la preuve de son utilité. Mais, comme l'indiquait mercredi la secrétaire d'Etat à la Solidarité Valérie Létard, ce n'est qu' "un point de départ". Elle a notamment évoqué la question des lieux d'accueils et d'hébergements d'urgences qui doivent aussi s'améliorer.


80 appels traités chaque jour

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : le 39.19 reçoit chaque jour 200 appels. Les assistantes sociales, éducatrices spécialisées, psychologues ou conseillères conjugales qui y travaillent réussissent à traiter 80 d'entre eux seulement. Comme l'a dit le ministre du Travail Xavier Bertrand, en visite sur le lieu de la plateforme téléphonique, à Paris mercredi (25 juillet), "il faut trouver une solution pour les 120 qui restent".

Depuis le lancement de ce nouveau numéro le 14 mars dernier, ce sont donc 7.446 appels qu'a reçu la Violence conjugale Info. La majorité des gens qui téléphonent sont bien sûr les femmes victimes elles-mêmes, mais un tiers d'entre eux sont des proches qui signalent des cas de violence. Sachant qu'une femme meure tous les trois jours sous les coups de son conjoint, selon les chiffres officiels, ces résultats confirment le besoin d'aide face aux violences conjugales. Pour mieux y répondre, de nouveaux centres d'appels vont être bientôt créés. Apparaîtront ainsi huit plateformes départementales, dont quatre sont en cours d'expérimentation à Dunkerque, Aix-en-Provence, Saint-Etienne et Montpellier. Les autres seront à Rennes, Angoulême, Bastia et Verdun.

Améliorer encore l'aide et le soutien

Le 39.19, géré par la fédération nationale solidarité femmes (FNSF), qui regroupe 65 associations d'aide aux femmes victimes de violences, sera soumis à une évaluation début 2008, a indiqué le ministre. Ceci pour faire le bilan du 39.19 et de l'ensemble des besoins des associations qui assurent le suivi des femmes battues et des besoins en termes de logement.

Sujet que n'a pas oublié d'évoquer la secrétaire d'Etat à la Solidarité Valérie Létard, qui accompagnait Xavier Bertrand. Elle a ainsi rappelé qu'en "2006, 4.500 femmes ont été hébergées, mais il faudrait au minimum cinq fois plus de place". Ainsi, si "le 3919 a amélioré le dispositif d'écoute anonyme et d'information des femmes, on est toujours aussi démunis en lieux d'accueils et d'hébergements d'urgences pour les femmes et leurs enfants", a complété Marie Bellanger, responsable du 39.19. Il faut donc renforcer l'action de l'Etat sur ce point.

Celle-ci a pour sa part souligné la nécessité d'une cohérence entre les procédures civiles, c'est-à-dire divorces, droits de garde et visites, et les procédures pénales de sanction en cas de violence". A titre d'exemple, Marie Bellanger a raconté le cas de l'association dunkerquoise Sedire, assignée en justice pour avoir hébergé, à l'insu de son mari, une femme victime de violences conjugales et ses enfants. "Les associations sont prises entre deux feux, entre mettre à l'abri des femmes, et un juge qui ordonne un droit de visite (du conjoint, ndlr) sans tenir compte de la violence que la femme ou les enfants ont pu subir", a-t-elle déploré.

_________________

Présidente de l'association HSF/Le Soleil Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesfemmesinvisibles.exprimetoi.net
Claudine
Admin
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 64
Localisation : Sartrouville
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Le 39.19 : "un point de départ"   Sam 28 Juil - 11:48

Triste succès

Le "3919", le numéro de téléphone mis à disposition des femmes battues au mois de mars, enregistre 200 appels par jour. Mais faute de moyens, seuls 80 ont la possibilité d’être traités. Pour continuer à répondre à l’important besoin, huit antennes départementales vont être ouvertes dès le 1er août prochain ! Reste encore à débloquer des places en centres d’hébergement d’urgence pour accueillir ces femmes en détresse et leurs enfants…
En 2006, 137 mères de famille, épouses ou simples compagnes sont décédées sous les coups de leur conjoint, soit une tous les trois jours.

_________________

Présidente de l'association HSF/Le Soleil Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesfemmesinvisibles.exprimetoi.net
 
Le 39.19 : "un point de départ"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au point de départ. KEAGAN & ANDERSON
» S A L lili point debut avril "TERMINE"
» Sans Liberté de flatter il n ya point d éloge flateur...
» y a-t-il un point de non retour ?
» Chaussures "Qui courait dans l'herbe"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Femmes Invisibles :: Les violences conjugales :: Définition et conséquences-
Sauter vers: