Les Femmes Invisibles

Forum d'informations et de discution, de l'association Le Soleil Blanc pour femmes en détresse
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Crimes d’« honneur » en Irak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claudine
Admin
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 64
Localisation : Sartrouville
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Crimes d’« honneur » en Irak   Dim 24 Juin - 11:28

« Certains d’entre vous savent que circule sur Internet une vidéo montrant l’exécution par lapidation de Dua Aswad, une jeune femme yézidie qui a eu le tort de tomber amoureuse d’un sunnite. Cette vidéo est révoltante, mais malheureusement de nombreuses femmes vivent dans la crainte quotidienne de subir des violences. »

Une jeune fille de dix-sept ans a été lapidée publiquement le 7 avril 2007 dans la ville de Bashika, près de Mossoul (nord de l’Irak), pour une question d’« honneur ». Dua Khalil Aswad, qui était originaire du village de Bahzan, faisait partie de la minorité yézidie, non musulmane, et avait une relation avec un garçon musulman. Elle n’était pas rentrée chez elle la nuit précédente.

Elle s’était apparemment convertie à l’islam, mais les informations sont contradictoires à ce sujet. Alors qu’elle était hébergée dans la maison d’un chef tribal yézidi à Bashika, un groupe d’hommes a pénétré dans la maison et a traîné la jeune femme à l’extérieur. Huit ou neuf hommes, dont certains de ses proches, ont lapidé Dua Khalil Aswad en présence de centaines de personnes. Certaines ont filmé la scène avec leur téléphone portable.

Les forces de sécurité locales auraient assisté au meurtre, mais ne sont pas intervenues pour empêcher la lapidation ou pour arrêter les responsables.

L’Irak connaît actuellement un niveau de violence sans précédent et les femmes, depuis l’invasion du pays par l’armée américaine en 2003, sont enlevées et violées par des bandes criminelles et maltraitées par les groupes armés opposés au gouvernement irakien et à la présence de troupes étrangères.

Des informations font état d’une forte augmentation du nombre de femmes tuées par des proches masculins pour des questions d’« honneur » dans le pays, en particulier dans la région du Kurdistan. Le droit irakien prévoit des peines légères pour les hommes qui commettent ce type de crime.

En 2000 et 2002, les autorités kurdes ont modifié la législation, mais des crimes d’« honneur » continuent d’être signalés. Le 1er mai, le gouvernement régional kurde a déclaré que 40 condamnations pour des crimes d’« honneur » avaient été prononcées au Kurdistan et qu’au moins 24 autres affaires étaient en instance.

Malgré les appels et les pressions des militants des droits humains en Irak et dans le reste du monde, le gouvernement irakien n’a pas engagé de réformes juridiques pour que les crimes d’« honneur » soient reconnus comme une grave infraction pénale, ni adopté de mesures appropriées pour protéger les femmes contre ces pratiques.

Le 27 avril, Amnesty International a publié une déclaration publique pour condamner la lapidation de Dua Khalil Aswad et pour appeler les autorités irakiennes à traduire les responsables en justice. Le gouvernement régional kurde, qui contrôle trois provinces dans le nord de l’Irak, a souligné dans sa déclaration du 1er mai que le meurtre avait eu lieu dans une zone administrée par le gouvernement irakien. Il a aussi lancé un appel pour que les meurtriers de Dua Khalil Aswad soient traduits en justice.

Jusqu’à présent, le gouvernement irakien n’a pas réagi publiquement. Amnesty International a écrit aux autorités irakiennes le 8 mai pour savoir si une enquête avait été ouverte et pour demander que les meurtriers soient amenés à rendre des comptes. L’organisation a également réclamé que la législation irakienne soit révisée afin que les crimes d’« honneur » soient considérés comme une grave infraction pénale.

Selon les toutes dernières informations, quatre hommes ont été arrêtés et inculpés de meurtre. Parmi eux figure le cousin de Dua Khalil Aswad. Ils sont détenus à la prison de Faisalia, à Mossoul. Au moins deux autres hommes, dont l’oncle de la jeune femme, seraient actuellement recherchés par les autorités.

Des hommes armés appartenant à un groupe armé sunnite (musulman) auraient tué 23 travailleurs yézidis le 22 avril entre Bashika et Mossoul, apparemment à titre de représailles. Amnesty International a également demandé que les auteurs de ces crimes soient traduits en justice.

(source Amnesty Femme)

_________________

Présidente de l'association HSF/Le Soleil Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesfemmesinvisibles.exprimetoi.net
 
Crimes d’« honneur » en Irak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 91 % des crimes d’honneur dans le monde sont commis par des musulmans
» LEGION D'HONNEUR
» HONNEUR FIDELITE
» Le Président d'Honneur de notre forum
» Accès gratuit à la base de la Légion d'Honneur jusqu'à MARDI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Femmes Invisibles :: Femme en danger :: Femmes oubliées-
Sauter vers: